Lectures du jour

  • lundi 26 juin 2017 : Livre de l'Ecclésiastique 44,10-15.
    C'étaient des hommes pieux dont les vertus n'ont pas été oubliées. Le bonheur reste attaché à leur race, et un héritage est assuré à leurs enfants. Leur race se maintient fidèle aux alliances, et leurs enfants à cause d'eux. Leur race demeure éternellement, et leur gloire ne sera jamais effacée. Leur corps a été enseveli en paix, et leur nom vit d'âge en âge. Les peuples célèbrent leur sagesse, et l'assemblée publie leurs louanges.
  • lundi 26 juin 2017 : Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12,1-8.
    En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : gardez-vous du ferment des pharisiens, qui est l'hypocrisie. Il n'y a rien de caché qui ne doive se découvrir, rien de secret qui ne doive être connu. C'est pourquoi, tout ce que vous aurez dit dans les ténèbres sera entendu au grand jour, et ce que vous aurez dit à l'oreille dans les celliers sera publié sur les toits. Je le dis à vous, mes amis : Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, et qui après cela ne peuvent rien faire de plus. Mais je vais vous apprendre qui vous devez craindre : craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne ; oui, je vous le dis, craignez celui-là. Cinq moineaux ne se vendent-ils pas deux as ? Et pas un d'entre eux n'est en oubli devant Dieu. Mais même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Ne craignez pas : vous valez plus que beaucoup de moineaux. Je vous le dis : celui qui me confessera devant les hommes, le Fils de l'homme le confessera aussi devant les anges de Dieu.
Our website is protected by DMC Firewall!