Lectures du jour

  • lundi 23 octobre 2017 : Lettre aux Hébreux 7,23-27.
    Mes frères, il y eut plusieurs prêtres, parce que la mort les empêchait de l'être toujours. Jésus, au contraire, parce qu'il demeure éternellement, possède un sacerdoce qui ne se transmet point. De là vient aussi qu'il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, puisqu'il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur. Tel est, en effet, le grand prêtre qu'il nous fallait, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et élevé au-dessus des cieux ; qui n'a pas besoin, comme les grands prêtres, d'offrir chaque jour des sacrifices d'abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, — car ceci, il l'a fait une fois pour toutes en s'offrant lui-même.
  • lundi 23 octobre 2017 : Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 24,42-47.
    En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre maître viendra. Sachez-le bien, si le maître de maison savait à quelle veille le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison. Tenez-vous donc prêts, vous aussi, car c'est à l'heure que vous ne pensez pas que le Fils de l'homme viendra. Quelqu'un donc est-il le serviteur fidèle et prudent que le maître a établi sur les gens de sa maison pour leur donner la nourriture en temps voulu, heureux ce serviteur que son maître, à son arrivée, trouvera agissant ainsi ! En vérité, je vous le dis, il l'établira sur tous ses biens.

Prochaines activités :

© 2017 Collégiale Saint André. Tous droits réservés. Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement.

Connexion :

DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd