Introduction

La Collégiale Saint André est une des plus anciennes églises de Grenoble. Chapelle de la Maison des Dauphins, elle est située en face de l'ancien Palais du parlement du Dauphiné.

La construction de la Collégiale Saint André, fondée en 1228 par le dauphin Guigues-André, a été financée grâce aux revenus des mines d'argent de Brandes-en-Oisans.

Cette église, au style pur et dépouillé, abrita le tombeau des dauphins (détruit en 1562).

Une collégiale est une église dans laquelle est érigé un Chapitre de Chanoines, prêtres séculiers qui se réunissent pour chanter l'Office et assurer la vie liturgique. Il y avait autrefois dans les diocèses deux sortes de Chapitres : le Chapitre de la Cathédrale (église de l'évêque) ; et les Chapitres des églises collégiales.

Tous les Chapitres attachés aux églises collégiales ont été supprimés à la Révolution, en France ne subsistent actuellement plus que les Chapitres cathédraux, ainsi que toutes les congrégations de chanoines réguliers ou séculiers érigées ou reconnues par le Saint Siège.

L'Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre est une Société de vie apostolique en forme canoniale, érigée de droit pontifical par Sa Sainteté le Pape Benoît XVI, par le Décret Saeculorum Rex du 7 octobre 2008. Cette même année, Son Excellence Monseigneur de Kerimel, évêque de Grenoble-Vienne, a fait appel à cet Institut pour assurer la vie liturgique de la Collégiale, selon la forme extraordinaire du rite romain.

Prochaines activités :

Prochains offices :

  
© 2017 Collégiale Saint André. Tous droits réservés. Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement.

Connexion :

Our website is protected by DMC Firewall!