Grégorien

On appelle chant grégorien un répertoire musical constitué des chants en usage dans les offices liturgiques de l'Église catholique romaine.

 

La tradition liturgique de l'Église nous a en effet légué un ensemble de pièces vocales et monodiques composées à partir des paroles latines des textes sacrés. C'est pourquoi le chant grégorien a souvent reçu le nom de Bible chantée.

 

Intimement liées à la liturgie, les mélodies grégoriennes ont pour but de favoriser l'épanouissement spirituel de l'homme en l'aidant à mieux comprendre et à mieux vivre le don de Dieu, et l'incomparable cohérence de la foi chrétienne.

 

 

 

Voici résumée la structure des pièces liturgiques grégoriennes de l'Ordinaire (chants communs à une période liturgique) et du Propre de la messe (chants relatifs à un dimanche ou à une fête donnée) :

 

Pièces du Propre de la messe Pièces de l'Ordinaire de la messe Action liturgique correspondante Explications
Introït
(Antienne d'entrée) 
  Procession d'entrée Du verbe latin entrarer, entrer, c'est le moment de la procession du célébrant et des acolytes vers l'autel qui inaugure le début de la messe ; le chant qui accompagne cette entrée suit la nature de la circonstance célébrée, ainsi les introïts joyeux de Noël (« Puer natus est nobis, et filius datus est nobis » - Livre d'Isaïe IX, V) et de Pâques ( Resurrexi) seront-ils très différents de l'introït d'un requiem pour la messe de Toussaint. Les premiers mots de l'Introït donnent normalement leur nom à la messe, c'est par exemple le cas pour les messes de requiem.
  Kyrie Prières au bas de l'Autel La structure du Kyrie (texte fixe de l'ordinaire) reflète souvent la symétrie et la concision du texte. De nombreux kyrie ont une structure ternaire (ABA) les deux "Kyrie eleison" construits de façon analogue encadrent un "Christe eleison" qui s'en distingue vivement. La structure 'AAABBBCCC' correspond à des œuvres plus tardives.
  Gloria Entonné par le célébrant Le Gloria est un passage qui glorifie Dieu et le Christ. C'est une pièce de l'ordinaire dont le texte est fixe.
    Oraison de Collecte Chantée ou dite par le célébrant.
   

Epître
(Lecture)

L'Epître est proclamée par un lecteur, ou parfois chantée par lui.
Graduel     Ce chant tire son nom des degrés (marches) que montait le chantre. C'est un psaume antiphoné chanté après l'Epître.
Alleluia ou Trait     L'Alléluia (en hébreux : Louez le Seigneur), est chanté avant l'Évangile, sauf pendant les messes de Carême où il est remplacé par le trait. Dans les deux cas, le texte est variable.
    Évangile La lecture est proclamée par un lecteur, ou parfois chantée par lui.
    Sermon
(Homélie)
 
  Credo Entonné par le célébrant C'est le plus long des textes chantés, il fait partie de l'ordinaire de la messe, et suit le texte du Symbole de Nicée. Une de ses incises, le Et incarnatus est, peut faire l'objet d'une pièce musicale séparée.
Offertoire   Procession des offrandes  
    Secrète, puis Préface Chantée ou dite par le célébrant
  Sanctus Consécration Il s'agit d'une doxologie à la gloire de la Trinité. Il peut éventuellement être coupé en deux morceaux, la partie commençant par le Benedictus étant alors normalement chantée après l'élévation, au milieu de la consécration.
  Pater Noster   Pièce chantée par le célébrant.
  Agnus Dei Communion du prêtre Il s'agit d'une mise en musique de la litanie adressée à l'agneau de Dieu. C'est le seul chant de l'ordinaire qui varie dans les messes de Requiem, où ses paroles sont légèrement différentes (dona eis requiem au lieu de dona nobis pacem).
Communion   Communion des fidèles Elle varie suivant le propre.
    Oraison de Postcommunion Chantée ou dite par le célébrant.
  Ite   C'est la formule finale de la messe, ite missa est, à laquelle l'assistance répond Deo gratias.

 

On trouve également des pièces liées à des fonctions liturgiques spéciales, par exemple, dans la Messe de Requiem (messe des morts), la très fameuse séquence du Dies Irae, qui se place après le trait.

 

 

A la Collégiale Saint André, la chorale chante toutes les pièces de l'Ordinaire de la messe, en alternant avec l'assistance.


Les pièces grégoriennes du Propre de la messe sont chantées par la chorale seule, et réparties entre des choeurs séparés d'hommes et de femmes.

Prochaines activités :

Logiciels :

pour lire les partitions interactives (format XML) :

  Musescore (Windows)

 Musescore (Macintosh)

 PhonicScore (Smartphones)

 

pour lire les partitions interactives (format MUS) :

 Finale Notepad

 Finale Notepad

Aide :

Aide

Partitions :

© 2017 Collégiale Saint André. Tous droits réservés. Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement.

Connexion :

DMC Firewall is a Joomla Security extension!